Comment les bouchons de liège affectent le vieillissement du vin ?

Quel bouchon en liège pour le vin ?

Comment les bouchons de liège affectent le vieillissement du vin

Un bouchon en liège est conçu pour garder le vin dans une bouteille, mais l’idée du bouchon, la boisson gazeuse associée et les terribles artisanats du liège qui jonchent les étagères des marchands de vin sont la preuve que le liège et le vin sont plus que confortables. Avec la disponibilité de nouveaux matériaux et les avantages connus de certaines fermetures alternatives, il y a de plus en plus de cas contre l’utilisation du liège. Je vais expliquer certains des problèmes liés au liège et montrer comment les bouchons de liège affectent le vieillissement du vin. Peut-être que je vais même vous convaincre d’arrêter de fabriquer des sous-verres, des dessous de plat et des planches en liège pour vos amis.

D’où viennent les bouchons ?

Les bouchons de bouteilles en liège sont fabriqués à partir d’écorce de chêne-liège. L’arbre n’est pas abattu et seulement jusqu’à la moitié de l’écorce est enlevée à la fois. Il s’agit d’un processus hautement qualifié et à forte intensité de main-d’œuvre avec des outils spéciaux et une logistique compliquée. Imaginez décoller l’écorce délicate d’un arbre massif, la couper en feuilles uniformes et la transporter jusqu’à l’usine de transformation sans la casser. Ce sont les raisons pour lesquelles les fermetures en liège sont plus chères et pourquoi il existe une certaine pression pour passer à des fermetures alternatives. 

Durabilité d’un bouchon

Le plastique est éternel et l’aluminium prend une tonne d’énergie à fabriquer. Le liège n’est en aucun cas un produit parfait, mais il a très bien résisté aux bouchons synthétiques en termes de durabilité et d’impact environnemental. 50 % de l’économie du nord du Portugal est basée sur le liège et l’utilisation de bouchons synthétiques et de capsules en aluminium a énormément souffert. Des forêts de lièges centenaires ont été abattues pour faire place à de nouvelles industries, ce qui met en danger certains animaux et fait reculer la production de liège de plusieurs décennies. Les chênes-lièges doivent avoir 25-30 ans avant que leur écorce puisse être récoltée.

Connaissez vos bouchons :

Bouchons en liège 100% naturel

C’est ce que vous pensez quand je dis le liège. Il s’agit d’une seule pièce, disponible en différentes qualités (en fonction de la surface, de la teneur en eau, de la porosité et de l’inspection visuelle) et constitue le meilleur choix dans la plupart des cas. C’est le seul bouchon en liège auquel vous devez faire confiance pour le vieillissement du vin bien au-delà de 5 ans environ, car sa flexibilité spongieuse maintient son sceau viable le plus longtemps.

Bouchons Colmatés

Prenez le bouchon d’en haut et remplissez ses pores de colle et de poudre de liège. Ces bouchons ont l’air plus lisses, glissent hors de la bouteille lorsque vous les tirez et sont toujours bons pour un vieillissement moyen.

Bouchons multi-pièces

Deux ou plusieurs gros morceaux de liège collés ensemble. Ceux-ci sont plus denses que les bouchons en liège d’une seule pièce et permettent aux fabricants de bouchons d’utiliser leurs chutes. C’est aussi le seul moyen de fabriquer des bouchons géants pour des bouteilles géantes (rappelez-vous, les bouchons proviennent d’une feuille d’écorce, il y a donc une limite de taille inhérente). Il ne faut pas non plus leur faire confiance pour un vieillissement prolongé.

Bouchons Agglomérés

Le panneau de particules de liège; il s’agit essentiellement d’un bouchon fait de poussière de liège et de colle. Moins cher, assez dense et à ne pas faire confiance pour sceller votre vin au-delà d’un an environ.

Bouchons techniques

J’appelle ces bouchons menteurs ! Ce sont des bouchons agglomérés avec des disques de liège pleins à chaque extrémité. Il y a des raisons de le faire : comme avec le vin mousseux où ils veulent un plus grand diamètre de bouchon pour contenir la pression. C’est aussi un moyen d’assurer une densité uniforme de votre liège tout en améliorant l’étanchéité des simples lièges agglomérés. Cependant, cela ressemble toujours à un moyen sournois de donner au bouchon un aspect solide de l’extérieur de la bouteille.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *